Palais du Baron d’Erlanger

Palais du Baron d’Erlanger

A l’ abri des vues indiscrets, sur l’élévation de Sidi Bou Saïd, se Palais est un perle architectural. Comme un décalage temporell, cette grande et massive porte peinte en jaune et cloutée de noir ouvre sur la demeure unique du baron Rodolphe d’Erlanger.

Séduit par la lumière de ce discret village et profitant du climat pour soigner ses bronches, Rodolphe François,Baron d’Erlanger s’installe à Sidi Bou Saïd et débute la construction du Château en 1912. Selon la l’histoire, l’aristocrate d’origine allemande s’est armé des meilleurs artisans tunisiens, égyptiens et marocains pour concevoir ce qui sera le premier édifice historique classé après l’indépendance de la tunisie. C’est ainsi que voit le jour, en 1922, le Palais que l’on dénomme aujourd’hui en arabe littéral « Ennejma Ezzahra ».

Traduit en français, l’Etoile Resplendissante, en dit long sur son standing. Tandis que la façade extérieure du Palais est inspirée du style mauresque, celui-ci renferme comme un secret bien protégé, une architecture mêlant harmonieusement les styles arabo-andalou, espagnol et italien. Dès l’entrée, le regard est captivé par la galerie principale du Salon d’honneur et son décoration en plâtre intelligemment ciselé que l’on retrouve dans toutes les chambres.

Palais du Baron d’Erlanger[EDJERBA.COM] Le Palais du Baron d’Erlanger[EDJERBA.COM]

 

Profitant du calme et de cette lumière exceptionnelle, le baron peintre de métier a installé son atelier dans l’aile du Palais. Certaines de ses œuvres y sont encore exposées, également figées dans l’éternel. Toutefois, le Baron a employé les dernières années de sa vie à la traduction de traités musicaux arabes du Moyen-âge.

Cédé à l’Etat en 1991 par les enfants du Baron, le Palais abrite aujourd’hui le Centre des musiques arabes et méditerranéennes.

Palais du Baron d’Erlanger[EDJERBA.COM]2

Share